Vidéos du Net

De nombreuses substances dangereuses, des virus et autres peuvent être aéroportés, ce qui en fait des risques pour la santé respiratoire. En fait, l’inhalation est la voie d’exposition la plus courante pour de nombreuses matières considérées comme dangereuses et contaminantes pour la santé. Il est donc important que vous sachiez ce que vous pouvez faire pour vous protéger, surtout dans un milieu de soin, notamment en ce qui concerne le choix de votre masque de protection respiratoire. Voici, quelques éléments à respecter lorsque vous choisissez un masque chirurgical.

Les masques chirurgicaux sont attribués à un usage unique

Un masque chirurgical est fabriqué principalement avec des tissus non tissés et un matériau filtrant appelé meltblown. La combinaison de matériaux est conçue pour protéger le porteur et le patient contre le transfert de micro-organismes, les éclaboussures de sang ou d’autres gouttelettes de fluides corporels potentiellement infectieux. 

Les masques chirurgicaux sont destinés à un usage unique, ce qui est clairement indiqué sur leur étiquette. Ils doivent être éliminés une fois utilisés, conformément à la politique de l’établissement de santé.

Mise en place, test d’ajustement et utilisation appropriée

Assurez-vous de savoir comment enfiler et utiliser correctement le masque chirurgical. Si vous avez besoin d’aide, demandez à votre superviseur ou à un professionnel de la sécurité. De plus, testez l’ajustement de votre masque pour vous assurer qu’il y a un joint hermétique entre votre visage et le respirateur. Le masque chirurgical doit être testé pour s’assurer que l’air ne passe qu’à travers le masque et ne s’évacue pas à côté. Un ajustement individuel est essentiel pour atteindre ce niveau de protection plus élevé, et cela s’applique à tout type ou marque de masques chirurgicaux.

Comment choisir un masque de protection respiratoire

Il existe différents types de masques médicaux

De manière générale, les masques faciaux se répartissent en trois sous-groupes clés : 

  • les masques de procédure ;
  • les masques chirurgicaux ; 
  • les respirateurs N95. 

Les masques autorisés par la FDA sont appelés masques médicaux.

Comment les distinguer ?

Visuellement, le moyen le plus simple de distinguer les masques est par l’attache qui le fixe au visage. Les masques de procédure sont fixés avec des boucles extensibles derrière les oreilles, tandis que les masques chirurgicaux, qui sont destinés à être utilisés en salle d’opération, ont deux jeux de liens pour un ajustement plus sûr au visage. Les respirateurs N95 approuvés ont des bandes élastiques sur la tête ou des sangles de tête pour maintenir le respirateur fermement en place et créer un joint. Cela favorise leur haut niveau de protection.

A lire aussi :   Comment traiter l'infection au Staphylococcus Aureus

Leurs efficacités 

Il existe des normes spécifiques à l’industrie qui mesurent les performances des masques de protection respiratoire et qui ont également un impact sur l’endroit où le masque doit être utilisé dans le cadre des soins de santé. 

Ces normes servent de référence pour aider à garantir la sécurité et la qualité. 

La FDA exige que le masque de protection respiratoire soit testé pour : 

  • la filtration bactérienne ;
  • la pression différentielle ;
  • la filtration des particules ;
  • la résistance aux fluides et 
  • la résistance à la propagation des flammes. 

Selon les résultats des tests, un masque peut être classé ASTM niveau 1, 2 ou 3 avec le niveau de performance le plus élevé 3. Un masque qui a une protection ASTM niveau 1 ne doit pas être utilisé dans les zones où il y a un risque modéré et élevé de fluide. 

À quel point le masque chirurgical est-il confortable ?

Le confort est un facteur qui est souvent négligé lors du choix des masques de protection respiratoire. Si un masque n’est pas confortable, il est moins susceptible d’être porté pendant toute la durée du travail auquel il est destiné. De plus, vous devez tenir compte de vos besoins individuels. Portez-vous des lunettes ? Devrez-vous porter d’autres équipements de protection lors de l’utilisation de votre respirateur ?

A LIRE AUSSI

Comment soulager l’engourdissement des bras

Angelique Prévaust

L’huile CBD full spectrum biologique : une qualité irréprochable en bio ?

Angelique Prévaust

Les traitements pour le strabisme chronique

Angelique Prévaust

Laissez une réponse à