Vidéos du Net

De nombreuses marques et entreprises choisissent d’acheter des faux abonnés Instagram. Cette pratique a pour but d’augmenter rapidement leur notoriété sur la plateforme sociale. En effet, les profils et les comptes ayant de nombreux abonnés sont considérés comme fiables par les utilisateurs. Cependant, les faux abonnés Instagram posent de plus en plus problème. Ils donnent une image trompeuse. Les pirates informatiques peuvent également utiliser cette faille pour prendre la gestion du compte. Acheter des abonnés fantômes présente, par ailleurs, des risques de perte financière. Certains vendeurs sont peu scrupuleux et n’honorent pas les contrats d’ajouter de faux abonnés sur le compte. Différentes techniques vous permettent d’éviter ces arnaques.

Le problème des faux abonnés Instagram

Appelés également abonnés fantômes, les faux abonnés Instagram augmentent considérablement. Cette situation s’explique par la hausse des demandes de la part des marques et des entreprises. Elle a permis à des personnes de créer une affaire rentable. De nombreux vendeurs sont pourtant peu scrupuleux. Ils exigent un paiement à l’avance et disparaissent. Vous vous retrouvez avec une perte financière importante, car le nombre d’abonnés de votre compte n’a pas augmenté. Cette pratique fausse, par ailleurs, vos statistiques. Vous ne parvenez pas à définir précisément les abonnés organiques. Leur identité s’avère pourtant indispensable dans le cadre d’une campagne marketing sur vos offres et vos services.

Les hackers se servent également de cette pratique pour pirater votre compte en volant :

  • votre mot de passe ;
  • vos coordonnées bancaires ;
  • votre liste d’abonnés ;
  • votre numéro de téléphone.

Votre image de marque risque d’être ternie, car vous n’aurez plus aucun contrôle sur les contenus publiés. Une mauvaise réputation pourrait vous rendre moins crédible auprès de vos clients et de votre public cible.

arnaques abonnés Instagram

L’intérêt de vérifier la qualité des nouveaux abonnés

L’achat d’abonnés Instagram est déconseillé, quelle qu’en soit la raison. Vous devez également rester vigilant à tout moment. Vous pouvez détecter les faux abonnés en vérifiant systématiquement la qualité des nouveaux followers. Il est recommandé d’analyser des ratios clés comme le nombre de commentaires ou de likes par rapport au nombre total d’abonnés. S’ils sont trop faibles, cela peut indiquer des abonnés inactifs. Peu engagé, ils n’interagissent pas aux contenus que vous publiez.

Examinez aussi la légitimité de comptes récemment créés qui s’abonnent à votre profil. Un compte vide est généralement suspect. En vous concentrant sur ces indicateurs concrets, vous pourrez prendre les mesures appropriées pour les supprimer. Il est dans votre intérêt de réagir immédiatement. Vous éviterez ainsi des problèmes si des utilisateurs constatent ces anomalies. Ils pourront vous accuser d’avoir procédé à une démarche trompeuse. Vous pourrez ainsi perdre votre notoriété.

A lire aussi :   Le web marketing numérique stimule les services de rédaction de contenu

Ne pas acheter d’abonnés à des vendeurs douteux

Si vous êtes tenté d’acheter des abonnés Instagram pour booster artificiellement votre popularité, la prudence est de mise. Il existe de nombreuses arnaques et escroqueries. Avant toute transaction, prenez le temps de vérifier soigneusement la réputation du vendeur d’abonnés. Consultez les avis et les notes laissés par d’autres utilisateurs. Comparez également les devis de plusieurs vendeurs afin d’éviter une surfacturation. Cette mesure de précaution vous aide à identifier d’éventuelles tentatives d’escroquerie. Lisez attentivement les conditions générales d’utilisation et prenez en compte les moyens de paiement proposés. Il est toujours préférable de régler les achats via des plateformes sécurisées afin de ne pas communiquer vos coordonnées bancaires.

A LIRE AUSSI

Webmail Versailles : comment consulter sa messagerie de l’académie

Chiara de Pélauquin

Matrice BCG : à savoir sur la matrice Boston Consulting Group en marketing ?

Le textile publicitaire GOTS : vêtements personnalisés écoresponsables

Marie Héléne Girauard

Laissez une réponse à