Vidéos du Net

Facebook est une communauté dynamique pour une bonne gestion des relations personnelles mais aussi professionnelles. Vous profiterez d’un réseau social intéressant pour rester en contact avec sa famille, ses proches et ses connaissances, mais aussi pour élargir sa fréquentation. Le plus intéressant ? Il est bel et bien possible de songer à développer son business en ligne. Mais qu’en est-il de la sécurité, notamment sur des ordinateurs partagés ?

Accéder à Facebook sur son propre PC

À l’ère de la digitalisation, l’utilisation d’un ordinateur devient incontournable, notamment pour les bureaucrates. Il se peut que vous partagiez la connexion ou même votre écran. Parfois, pour différentes raisons, il est également possible que deux ou quelques ordinateurs affichent le même contenu. Dans ces cas-là, il convient de rester très prudent.

Pour le partage de connexion, aucun danger n’est au rendez-vous. Les personnes qui profitent d’un Wifi à partir de votre ordinateur n’auront pas accès à vos données ni aux sites web que vous consultez. Par contre, si le contenu de votre ordinateur sera partagé avec d’autres équipements, il est conseillé de ne pas toucher à votre compte Facebook. Vous avez intérêt à vous déconnecter. Il convient d’utiliser un appareil mobile en attendant la fin de la session de partage sur votre PC.

ordinateurs partagés

Sécuriser son compte sur un ordinateur professionnel

Même si vous disposez d’un smartphone ou d’un ordinateur personnel, vous serez toujours tenté de vous connecter à Facebook via un ordinateur professionnel. Il est ainsi conseillé de se déconnecter à chaque fin de journée. Évitez d’accepter l’enregistrement de votre mot de passe sur tous les sites web et réseaux sociaux que vous utilisez. Toutes les semaines ou tous les trois jours, et même tous les jours, vous avez intérêt à effacer vos historiques de navigation.

À chaque fois que vous quittez votre bureau, même pour un petit tour de 5 minutes aux toilettes, verrouillez votre ordinateur. Puis, changez de mot de passe pour un rythme de deux à quatre fois par an. Une combinaison difficile à imaginer serait la bienvenue. Pour une sécurité « forte », le mot de passe devrait à la fois contenir des chiffres, des lettres (majuscules et minuscules) et aussi des caractères spécifiques. Évitez de noter ce code sur un support en papier.

Éviter les piratages de compte

Vous avez intérêt à filtrer vos contacts, surtout si vous gérez un compte personnel. Il est recommandé de ne pas exposer toutes les informations personnelles qui vous concernent : numéro de téléphone, date de naissance, adresse physique, etc. Des hackers professionnels ou des personnes malveillantes qui font partie de vos contacts pourraient essayer de pirater votre compte. En réalité, votre mot de passe peut être deviné à partir des chiffres et des lettres que vous utilisez au quotidien.

A lire aussi :   NetCourrier Mailo, le service français de messagerie web

Modifiez la confidentialité de vos informations personnelles mais aussi de vos publications. Restez en contact uniquement avec des personnes que vous connaissez. N’hésitez pas à refuser la demande d’ami d’un parfait inconnu qui vous harcèle avec des messages privés.

A LIRE AUSSI

Que signifie poggers en anglais

Angelique Prévaust

LOC’annonce : le site qui facilite la recherche de logement social

La Livebox 5 clignote blanc : que peut-on faire ?

Chiara de Pélauquin

Laissez une réponse à