Catégories
Médecine > Santé > Paramédical > Hygiène

Combien de temps les opiacés restent-ils dans votre organisme

Si vous envisagez l’idée d’opter pour une désintoxication aux opiacés, des informations sur la durée pendant laquelle les opiacés restent dans votre système vous donneront une idée approximative de la durée de la période de désintoxication pour ces drogues.

Les opiacés sont des alcaloïdes opioïdes narcotiques qui sont dérivés du pavot à opium. Au sens large, le terme « opiacés » désigne les constituants du pavot à opium, comme la morphine et la codéine, ainsi que les composés dérivés de ces constituants (c’est-à-dire les opiacés de synthèse) comme l’héroïne et l’oxycodone. Si certains opiacés, comme l’héroïne par exemple, sont des substances de contrebande dont on abuse à grande échelle, d’autres, comme l’oxycodone et l’hydrocodone, sont utilisés dans les médicaments sur ordonnance. Indépendamment de celui de ces médicaments opiacés auquel vous avez recours, leur utilisation prolongée en grande quantité peut entraîner une dépendance grave à un point tel que se sortir de tout ce pétrin peut être une tâche fastidieuse.

Le sevrage des opiacés

Après un certain temps, la dépendance de la personne aux opiacés augmente à un point où elle n’est rien d’autre qu’une dépendance à part entière. Dans de telles circonstances, lorsque la personne essaie d’arrêter la drogue opiacée en question, elle déclenche un état aigu que l’on appelle « sevrage opiacé ». Il se caractérise généralement par des symptômes de sevrage allant de la nausée et des crampes abdominales à une insomnie et une agitation graves. La gravité de ces symptômes fait qu’il est difficile pour la personne de s’en tenir à sa résolution, ce qui la fait céder au besoin.

Il existe des médicaments pour le sevrage des opiacés qui sont essentiellement ciblés sur le traitement des symptômes sous-jacents et la désintoxication des opiacés de l’organisme. Cependant, les symptômes du sevrage des opiacés et surtout la dépression qui y est associée peuvent rendre la personne agitée et l’inciter à renoncer à sa résolution. Dans de telles circonstances, le fait de bien connaître la chronologie du sevrage en particulier le temps nécessaire pour que ces drogues soient évacuées de votre système – peut être d’une grande aide.

les opiacés

Combien de temps les opiacés restent-ils dans l’organisme ?

Même si plusieurs sources suggèrent que les drogues opiacées restent dans votre système pendant une période de 1 à 2 jours en moyenne, c’est une déclaration un peu ambitieuse à faire, considérant que le processus de récupération dépend d’un certain nombre de facteurs sous-jacents. Comme ces médicaments sont liposolubles par nature, ils se dissolvent rapidement dans le sang et atteignent votre cerveau en peu de temps. En même temps, ils ont tendance à s’accumuler dans les cellules adipeuses du corps, d’où ils passent dans la circulation sanguine chaque fois que vous brûlez des graisses pour obtenir de l’énergie. Le fait que le métabolisme de ces médicaments diffère d’une personne à l’autre rend difficile de prédire combien de temps il faudra pour que ces opiacés soient expulsés de votre corps.

Le temps de récupération dépend également de la drogue opiacée en question, car la nature de cette dernière et sa puissance ont un rôle crucial à jouer pour déterminer le moment où elle sera expulsée du flux sanguin. Alors que l’héroïne met en moyenne 1 à 4 jours pour être évacuée de votre système, la mépéridine peut être éliminée dans les 24 heures suivant la dernière consommation. Votre âge, votre masse corporelle, votre santé physique, la drogue opiacée en question, la quantité de drogue, sa puissance, les médicaments auxquels vous avez recours, etc. ne sont que quelques facteurs qui déterminent la durée du processus de désintoxication.

Combien de temps restent-ils dans le système sans apparaître dans les tests de dépistage de drogues ?

Voilà encore une question qui risque de vous venir à l’esprit compte tenu du fait que les symptômes physiques du sevrage des opiacés commencent à s’atténuer après 72 heures, après avoir été à leur maximum entre 36 et 48 heures, tandis que les symptômes psychosomatiques se poursuivent pendant 2 à 3 mois. En plus de tous les facteurs mentionnés ci-dessus, le test auquel vous avez, recours, détermine également la durée pendant laquelle ces drogues peuvent être détectées. Dans le cas des tests de dépistage de drogues par voie orale, où un échantillon de salive est examiné, ces drogues seront détectables pendant une période de 6 à 12 heures après leur dernière utilisation. En revanche, si vous avez recours à un test d’urine, elles sont détectables pendant une période de 2 à 5 jours après la dernière consommation. Un autre test encore est le test capillaire, dans lequel les drogues opiacées sont détectables pendant une période allant jusqu’à 2 – 3 mois après la dernière consommation.

En somme, tout se résume à votre détermination en fin de compte. Si vous avez décidé d’abandonner les drogues opiacées, vous devez vous assurer de suivre le protocole de désintoxication approprié, de consulter un médecin, de recourir aux médicaments prescrits et de vous assurer de ne pas céder aux envies. Le plus important est de ne pas hésiter à demander de l’aide aux personnes de votre entourage, car ce soutien sera pour vous une bénédiction déguisée. Même si la tâche d’éliminer toutes les drogues opiacées de votre système peut sembler un peu intimidante, c’est une nécessité si vous voulez garder tous les dangers de la toxicomanie à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *