Catégories
Médecine > Santé > Paramédical > Hygiène

Comment prévenir une crise cardiaque

Les cas de crises cardiaques sont en augmentation pour diverses raisons. C’est ce qui rend la prévention de cette affection si importante. Cet article fournit quelques informations sur le même sujet.

On peut prendre les mesures nécessaires pour prévenir une crise cardiaque à tout moment, ce n’est pas forcément seulement si l’on a déjà vécu la même chose auparavant. L’utilisation de drogues et de médicaments joue un rôle important dans la prévention d’une seconde crise et a contribué au bon fonctionnement du cœur à long terme. En outre, le mode de vie d’une personne est également crucial et contribue dans une large mesure à la prévention et à la guérison de cette affection.

Quelques moyens de prévention

Ne pas fumer

Le tabagisme peut être délétère pour la santé, et principalement nuire au fonctionnement du cœur. Une personne qui a déjà subi une crise cardiaque doit être plus que prudente sur ce point. Si elle continue à fumer, sa vie pourrait être en grand danger. Pour les personnes qui ont l’habitude de fumer régulièrement, il est très difficile d’arrêter. Dans ce cas, elles doivent consulter le médecin pour obtenir un traitement efficace qui les aiderait à se débarrasser de cette dépendance.

Contrôler son taux de cholestérol

Un niveau élevé de cholestérol peut aussi être une raison de cette condition. Il faut se faire faire une analyse de sang périodiquement, pour s’assurer que le niveau approprié de cholestérol est maintenu dans le corps. Si les niveaux sont élevés, le médecin peut suggérer quelques changements dans le régime alimentaire, et aussi recommander certains médicaments qui le contrôleraient, et le maintiendraient à un niveau acceptable, préservant ainsi la santé cardio-vasculaire.

Suivre des examens médicaux réguliers

Si l’on se soumet à des examens médicaux réguliers, on serait bien informé des différents facteurs présents dans l’organisme qui pourraient conduire à cette pathologie, comme l’hypertension artérielle et le diabète. Les troubles qui conduisent à des attaques et ne présentent pas de symptômes précoces peuvent également être diagnostiqués. S’il existe des traces et des possibilités de tels troubles, le médecin peut prendre les mesures nécessaires qui permettraient d’éviter des complications ultérieures.

prévenir une crise cardiaque

Maintien d’un poids sain

Il y a un effort sur le cœur si le corps est en surpoids. Cela peut en outre conduire à des niveaux élevés de cholestérol, d’hypertension et de diabète, qui sont les principales raisons de cette affection. Perdre du poids peut certainement rendre le corps en forme et libre de ce risque.

Gestion du stress

Des jours, en raison de la pression du travail et de l’horaire de vie chargé, les gens mettent sans le savoir un stress inutile sur leur esprit et leur corps, ce qui est par ailleurs une raison pour que cette condition se produise. On doit planifier ses activités quotidiennes d’une manière qui ne mettra pas de stress et de fardeau sur son esprit et son corps.

Un régime alimentaire sain

Si les aliments que l’on consomme, contiennent une quantité suffisante de graisses saturées et de cholestérol, ils peuvent provoquer un rétrécissement des artères et les endommager. Un régime riche en sodium peut également augmenter le niveau de pression artérielle et s’avérer nocif pour la santé d’un individu. On peut consulter le médecin de famille pour savoir quels sont les nutriments à ajouter lors de la préparation des repas quotidiens. La consommation d’une quantité suffisante de fruits et de légumes peut aussi contribuer à la prévention, car ils contiennent des antioxydants qui permettent d’écarter l’usure quotidienne des artères coronaires.

Exercice physique régulier

L’exercice physique quotidien contribue à améliorer les fonctions des muscles du cœur. Il a été inclus comme une partie importante dans le traitement de réadaptation cardiaque. Il sert également à contrôler le poids, le cholestérol, l’hypertension et le diabète. L’exercice ne doit pas nécessairement être intense, mais il doit être régulier. Une marche d’une demi-heure par jour peut certainement servir l’objectif nécessaire.

Les personnes âgées et les personnes handicapées ont besoin d’une bonne dose d’exercice.

Suivre les moyens susmentionnés, pourrait s’avérer bénéfique. Toutefois, si une personne a déjà subi une crise cardiaque dans le passé, elle doit obligatoirement s’assurer que son mode de vie ne crée pas de possibilités d’une seconde crise à l’avenir.

Disclaimer : Cet article n’a qu’un but informatif et ne doit pas se substituer à l’avis d’un médecin expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *