Vidéos du Net

Le Beaujolais nouveau 2023 est prêt à conquérir les marchés mondiaux mêlant tradition viticole et stratégie marketing. Malgré une production réduite, ce vin primeur unique persiste, contribuant à l’économie locale dans le Rhône et la Saône-et-Loire. Au-delà des frontières, il enchante les palais, atteignant même le Japon. La fusion de l’héritage vinicole et de la célébration globale fait du Beaujolais nouveau un rendez-vous festif incontournable.

Beaujolais Nouveau 2022 en tête du marché mondial

En 2022, les ventes mondiales de vin ont atteint 16,5 millions de bouteilles, dont 10,1 millions en France. La grande distribution a absorbé 5,3 millions de bouteilles, tandis que les circuits traditionnels, la restauration et les cavistes ont écoulé 4,8 millions. Globalement, le Beaujolais a généré 68 millions de bouteilles, équivalant à 510 000 hectolitres. Ces chiffres, fournis par la filière, révèlent une dynamique significative du marché, avec une prédominance des ventes en France. La diversité des canaux de distribution souligne l’omniprésence du vin dans divers secteurs. En somme, le secteur viticole, en particulier le Beaujolais, continue de jouer un rôle majeur sur la scène mondiale.

Beaujolais Nouveau : une tradition exportée à l’échelle mondiale

Chaque novembre, les Français célèbrent le Beaujolais Nouveau, exportant 40 % de la production totale de 6,5 millions de bouteilles. Le Japon demeure le principal importateur avec 2,3 millions de bouteilles, suivi des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de la Belgique, de l’Allemagne et de la Lettonie. Cependant, le Japon a réduit ses acquisitions par rapport à l’année précédente. Cette tradition vinicole attire l’attention mondiale, illustrée par les exportations dans plus de cent pays. Malgré les fluctuations des chiffres d’importation, le charme du Beaujolais Nouveau transcende les frontières, établissant une connexion mondiale à travers cette délicieuse célébration automnale.

production beaujolais

Beaujolais Nouveau : un terroir étendu et diversifié

La région étendue du Beaujolais s’étire sur un tracé de 55 kilomètres entre Mâcon et L’Arbresle, près de Lyon. Elle accueille les vignobles du Beaujolais Nouveau, couvrant plus de 8 000 hectares. Cette vaste étendue englobe l’aire d’appellation des Beaujolais et Beaujolais-Villages, représentant plus de la moitié des plantations françaises de gamay noir à jus blanc. Ces vignobles sont répartis sur les 12 520 hectares des douze AOC du Beaujolais. En 2022, la part de marché des nouveaux Beaujolais et Beaujolais Villages atteignait environ 25 %, les 75% restants étant consacrés aux vins de garde et aux dix crus distingués.

A lire aussi :   Top 5 des restaurants de montagne à Zermatt

Évolution surprenante : les vins rosés du Beaujolais Nouveau gagnent en popularité

Le Beaujolais nouveau surprend avec ses vins rosés, introduits en 2006 au Japon et en 2007 en France. Composés à base de gamay, ils représentent désormais 3 % de la production totale. Bien que cette nuance soit relativement récente, sa popularité croît, passant de 2 500 hectolitres en 2007 à 4 235 hectolitres en 2022. Cela équivaut à 565 000 bouteilles, attestant de l’essor constant de ces vins frais et fruités, malgré la tendance à la baisse de la consommation de vin en général. Une évolution significative qui reflète l’adaptabilité du Beaujolais aux préférences changeantes des amateurs de vin.

Célébration et anticipation : le Beaujolais Nouveau et son rendez-vous annuel

Le troisième jeudi de novembre, fixé par un décret de 1985, marque l’ouverture de la commercialisation des vins nouveaux, dont le beaujolais. Cette tradition s’enracine dans la fête de la Saint Martin, symbolisant la clôture de l’année viticole. En tant que vin primeur, le beaujolais nouveau est mis en vente environ deux mois après les vendanges, une fois la fermentation terminée. Contrairement aux vins de garde, il est recommandé de le consommer rapidement, étant très jeune. Cette année, la filière promet un millésime prometteur, avec des jus fruités et colorés, marqués par l’équilibre et la séduction, d’après Philippe Bardet, président d’Inter Beaujolais.

A LIRE AUSSI

Quel est le substitut de l’huile de pépins de raisin

Angelique Prévaust

Voici comment préparer une sauce Alfredo maison délicieusement fromagée

Angelique Prévaust

Top 7 des plats locaux de montagne

Angelique Prévaust

Laissez une réponse à